vive le web libre


Une musique libre malgré Hadopi et les majors est-ce possible ?


Une musique libre malgré Hadopi et les majors est-ce possible ?


Alors, Hadopi signifie la fin du rêve ? Artistes, rejoignez les majors ou restez-y, sinon vous serez ou resterez marginalisés ?

Hadopi est une victoire pour les majors, pas pour les artistes.

La musique ne peut pas se contenter d’un monde où les majors produisent et Hadopi surveille que l’argent rentre dans les caisses des majors qui en redistribueront des miettes aux créateurs.

Combien de membres de la Sacem ont confiance en la société de Neuilly pour défendre leurs intérêts ? Pas moi. Je suis membre de la sacem et je n’ai pas confiance en ce patron aux 500 000 euros annuels.

Je suis membre de la sacem et je n’ai pas confiance en ce Conseil d'Administration auquel je ne peux pas postuler car je ne suis de l’oligarchie qui dont les membres (environ 4000) se sont accaparés le droit d’être candidat.